Notre Eglise
Présentation
Notre vision
Les responsables
Historique
Les évangéliques
Les Assemblées de Dieu
Dossier de presse
Les événements
Nos Activités
Vecteur Vie (Jeunes)
Activités sociales
Soutien
Merci de nous soutenir pour le développement du site et la diffusion des vidéos sur internet.
 
Accueil arrow Prédications arrow Edification arrow Les 12 pierres
Les 12 pierres

 

 

Josué 4:1->24 : «  Lorsque toute la nation eut achevé de passer le Jourdain, l’Eternel dit à Josué :
2 Prenez douze hommes parmi le peuple, un homme de chaque tribu.
3 Donnez–leur cet ordre : Enlevez d’ici, du milieu du Jourdain, de la place où les sacrificateurs se sont arrêtés de pied ferme, douze pierres, que vous emporterez avec vous, et que vous déposerez dans le lieu où vous passerez cette nuit.
4 Josué appela les douze hommes qu’il choisit parmi les enfants d’Israël, un homme de chaque tribu.
5 Il leur dit : Passez devant l’arche de l’Eternel, votre Dieu, au milieu du Jourdain, et que chacun de vous charge une pierre sur son épaule, selon le nombre des tribus des enfants d’Israël,
6 afin que cela soit un signe au milieu de vous. Lorsque vos enfants demanderont un jour : Que signifient pour vous ces pierres ?
7 vous leur direz : Les eaux du Jourdain ont été coupées devant l’arche de l’alliance de l’Eternel ; lorsqu’elle passa le Jourdain, les eaux du Jourdain ont été coupées, et ces pierres seront à jamais un souvenir pour les enfants d’Israël.
8 Les enfants d’Israël firent ce que Josué leur avait ordonné. Ils enlevèrent douze pierres du milieu du Jourdain, comme l’Eternel l’avait dit à Josué, selon le nombre des tribus des enfants d’Israël, ils les emportèrent avec eux, et les déposèrent dans le lieu où ils devaient passer la nuit.
9 Josué dressa aussi douze pierres au milieu du Jourdain, à la place où s’étaient arrêtés les pieds des sacrificateurs qui portaient l’arche de l’alliance ; et elles y sont restées jusqu’à ce jour.
10 Les sacrificateurs qui portaient l’arche se tinrent au milieu du Jourdain jusqu’à l’entière exécution de ce que l’Eternel avait ordonné à Josué de dire au peuple, selon tout ce que Moïse avait prescrit à Josué. Et le peuple se hâta de passer.
11 Lorsque tout le peuple eut achevé de passer, l’arche de l’Eternel et les sacrificateurs passèrent devant le peuple.
12 Les fils de Ruben, les fils de Gad, et la demi–tribu de Manassé, passèrent en armes devant les enfants d’Israël, comme Moïse le leur avait dit.
13 Environ quarante mille hommes, équipés pour la guerre et prêts à combattre, passèrent devant l’Eternel dans les plaines de Jéricho.
14 En ce jour–là, l’Eternel éleva Josué aux yeux de tout Israël ; et ils le craignirent, comme ils avaient craint Moïse, tous les jours de sa vie.
15 L’Eternel dit à Josué :
16 Ordonne aux sacrificateurs qui portent l’arche du témoignage de sortir du Jourdain.
17 Et Josué donna cet ordre aux sacrificateurs : Sortez du Jourdain.
18 Lorsque les sacrificateurs qui portaient l’arche de l’alliance de l’Eternel furent sortis du milieu du Jourdain, et que la plante de leurs pieds se posa sur le sec, les eaux du Jourdain retournèrent à leur place, et se répandirent comme auparavant sur tous ses bords.
19 Le peuple sortit du Jourdain le dixième jour du premier mois, et il campa à Guilgal, à l’extrémité orientale de Jéricho.
20 Josué dressa à Guilgal les douze pierres qu’ils avaient prises du Jourdain.
21 Il dit aux enfants d’Israël : Lorsque vos enfants demanderont un jour à leurs pères : Que signifient ces pierres ?
22 vous en instruirez vos enfants, et vous direz : Israël a passé ce Jourdain à sec.
23 Car l’Eternel, votre Dieu, a mis à sec devant vous les eaux du Jourdain jusqu’à ce que vous ayez passé, comme l’Eternel, votre Dieu, l’avait fait à la mer Rouge, qu’il mit à sec devant nous jusqu’à ce que nous ayons passé,
24 afin que tous les peuples de la terre sachent que la main de l’Eternel est puissante, et afin que vous ayez toujours la crainte de l’Eternel, votre Dieu. »

Guilgal : signifie littéralement « Cercle de pierres - action de rouler ». C’est le premier campement des Israélites après la traversée du Jourdain, et leur quartier général durant la conquête de Canaan; 12 pierres commémoratives enlevées au lit du Jourdain furent dressées à Guilgal. Par jeu de mots, le nom de Guilgal (rouler, ôter) rappelle la disparition, grâce à la circoncision, de l’opprobre de l’Egypte. Le campement avait été établi entre le Jourdain et Jéricho.

Guilgal c’est le symbole d’une nouvelle étape dans la foi et d’une croissance pour le peuple. Par cet endroit ils entrent dans une nouvelle dimension.

C’est à Guilgal que la nouvelle génération née depuis l’Exode a été circoncise ; la première Pâque en Canaan y a été célébrée et la manne cessa de tomber.

12 pierres extraites du Jourdain

12 pierres vont être extraites du Jourdain comme étant un signe :

D’OBÉISSANCE :
Un signe signalant qu’il sont passé à sec parce que les sacrificateurs portant l’arche ont mis leurs pieds dans le Jourdain. C’est un signe d’obéissance qui a donné des résultats. Chaque fois que nous obéissons à Dieu nous aurons des résultats. L’obéissance précède l’action de Dieu. C’est aussi l’image de l’obéissance du baptême. Jésus a été baptisé dans le Jourdain. C’est dans le Jourdain que Jean-Baptiste baptisait. C’est après le baptême que le ciel s’est ouvert au dessus de Jésus.

Matthieu 3:13 : «  Alors Jésus vint de la Galilée au Jourdain vers Jean, pour être baptisé par lui. »

NOS EXPÉRIENCES DE FOI :
De la même manière qu’ils ont extrait les pierres du Jourdain, il y aura toujours de bonnes choses à extraire de nos expériences de foi. Nos expériences de foi fortifient notre foi. La foi s’auto fortifie, s’auto renouvelle.

Romains 4:20 : «  Il ne douta point, par incrédulité, au sujet de la promesse de Dieu ; mais il fut fortifié par la foi, donnant gloire à Dieu… »

NOTRE TÉMOIGNAGE DE FOI :
Il fallait laisser un témoignage de foi à leurs enfants. C’était comme un héritage de leurs riches expériences. C’est un devoir que de laisser à nos enfants non seulement un héritage d’éducation, de richesses…mais aussi de foi.

12 pierres déposées au milieu du Jourdain

Ils ont aussi déposé 12 pierres dans le Jourdain.

Le Jourdain est l’image de la mort, de l’adversité. A l’intérieur du Jourdain ils ont placé 12 pierres également. Nos expériences peuvent être aussi un signe en face de l’adversaire. Si notre vie n’est pas marquée par des expériences victorieuses, l’ennemi n’aura aucune crainte de nous.

L’Apôtre Paul avait même laissé une marque dans le monde des ténèbres.

Actes 19:13 -> 17 : «  Quelques exorcistes juifs ambulants essayèrent d’invoquer sur ceux qui avaient des esprits malins le nom du Seigneur Jésus, en disant : Je vous conjure par Jésus que Paul prêche ! 14 Ceux qui faisaient cela étaient sept fils de Scéva, Juif, l’un des principaux sacrificateurs.
15 L’esprit malin leur répondit : Je connais Jésus, et je sais qui est Paul ; mais vous, qui êtes–vous ?
16 Et l’homme dans lequel était l’esprit malin s’élança sur eux, se rendit maître de deux d’entre eux, et les maltraita de telle sorte qu’ils s’enfuirent de cette maison nus et blessés.
17 Cela fut connu de tous les Juifs et de tous les Grecs qui demeuraient à Ephèse, et la crainte s’empara d’eux tous, et le nom du Seigneur Jésus était glorifié. »

Je suis convaincu que l’ennemi connaît l’Eglise, les chrétiens qui sont pour lui les plus redoutables.

Une impressionnante solidarité

Les tribus de Ruben, Gad et la ½ de Manassé, n’étaient pas particulièrement concernées par la conquête du pays (ils se sont installés de l’autre côté du Jourdain). Pourtant ils ont été très solidaires et sont allés au combat pour conquérir avec les autres tribus le territoire…

Il peut arriver que nous ne soyons pas particulièrement interpellé par certains combats. Pourtant Dieu nous appelle à être solidaire. Ne cherchons pas nos intérêts dans le combat, cherchons à faire avant tout l’œuvre de Dieu. Travaillons pour Son royaume.
Le fait d’être chrétien nous implique dans l’œuvre de Dieu.

Pourquoi avoir une vision qui s’élargit. Pourquoi penser à d’autres villes que la notre, voire d’autres pays. Pourquoi donner de l’argent pour les œuvres missionnaires, pourquoi prier pour un missionnaire…

La solidarité pour l’œuvre de Dieu c’est quelque chose qui touche son cœur.

Esaïe 66:18 -> 19 : « Le temps est venu de rassembler toutes les nations Et toutes les langues ; Elles viendront et verront ma gloire.
19 Je mettrai un signe parmi elles, Et j’enverrai leurs réchappés vers les nations, A Tarsis, à Pul et à Lud, qui tirent de l’arc, A Tubal et à Javan, Aux îles lointaines, Qui jamais n’ont entendu parler de moi, Et qui n’ont pas vu ma gloire ; Et ils publieront ma gloire parmi les nations. »

Le fardeau qui est sur nos épaules et notre cœur doit dépasser notre cercle d’influence. Étendons nos cordages.

Jérémie 31:10 : «  Nations, écoutez la parole de l’Eternel, Et publiez–la dans les îles lointaines ! Dites : Celui qui a dispersé Israël le rassemblera, Et il le gardera comme le berger garde son troupeau. »

AVANÇONS VERS LA CONQUÊTES ET ALLONS AU DELÀ DE NOS ÉGLISES LOCALES, DE NOS FRONTIÈRES. SERVONS DIEU AVEC DÉTERMINATION ET COURAGE !

Commentaires
Ajouter un nouveauRechercher
Ecrire un commentaire
Nom:
Website:
Titre:
 
 
Security Image
Saisissez le code que vous voyez.

Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved.

 
< Précédent   Suivant >
©Eglise Source de Vie -Février 2008