Notre Eglise
Présentation
Notre vision
Les responsables
Historique
Les évangéliques
Les Assemblées de Dieu
Dossier de presse
Les événements
Nos Activités
Vecteur Vie (Jeunes)
Activités sociales
Soutien
Merci de nous soutenir pour le développement du site et la diffusion des vidéos sur internet.
 
Accueil arrow Prédications arrow Edification arrow La conquête d'Aï
La conquête d'Aï
 
Josué 8/1 à 4 : «  L’Eternel dit à Josué : Ne crains point, et ne t’effraie point ! Prends avec toi tous les gens de guerre, lève–toi, monte contre Aï. Vois, je livre entre tes mains le roi d’Aï et son peuple, sa ville et son pays.
2 Tu traiteras Aï et son roi comme tu as traité Jéricho et son roi ; seulement vous garderez pour vous le butin et le bétail. Place une embuscade derrière la ville.
3 Josué se leva avec tous les gens de guerre, pour monter contre Aï. Il choisit trente mille vaillants hommes, qu’il fit partir de nuit,
4 et auxquels il donna cet ordre : Ecoutez, vous vous mettrez en embuscade derrière la ville ; ne vous éloignez pas beaucoup de la ville, et soyez tous prêts. »
Josué 8/14 à 27 : «  14 Lorsque le roi d’Aï vit cela, les gens d’Aï se levèrent en hâte de bon matin, et sortirent à la rencontre d’Israël, pour le combattre. Le roi se dirigea, avec tout son peuple, vers un lieu fixé, du côté de la plaine, et il ne savait pas qu’il y avait derrière la ville une embuscade contre lui.
15 Josué et tout Israël feignirent d’être battus devant eux, et ils s’enfuirent par le chemin du désert.
16 Alors tout le peuple qui était dans la ville s’assembla pour se mettre à leur poursuite. Ils poursuivirent Josué, et ils furent attirés loin de la ville.
17 Il n’y eut dans Aï et dans Béthel pas un homme qui ne sortit contre Israël. Ils laissèrent la ville ouverte, et poursuivirent Israël.
18 L’Eternel dit à Josué : Etends vers Aï le javelot que tu as à la main, car je vais la livrer en ton pouvoir. Et Josué étendit vers la ville le javelot qu’il avait à la main.
19 Aussitôt qu’il eut étendu sa main, les hommes en embuscade sortirent précipitamment du lieu où ils étaient ; ils pénétrèrent dans la ville, la prirent, et se hâtèrent d’y mettre le feu.
20 Les gens d’Aï, ayant regardé derrière eux, virent la fumée de la ville monter vers le ciel, et ils ne purent se sauver d’aucun côté. Le peuple qui fuyait vers le désert se retourna contre ceux qui le poursuivaient ;
21 car Josué et tout Israël, voyant la ville prise par les hommes de l’embuscade, et la fumée de la ville qui montait, se retournèrent et battirent les gens d’Aï.
22 Les autres sortirent de la ville à leur rencontre, et les gens d’Aï furent enveloppés par Israël de toutes parts. Israël les battit, sans leur laisser un survivant ni un fuyard ;
23 ils prirent vivant le roi d’Aï, et l’amenèrent à Josué.
24 Lorsque Israël eut achevé de tuer tous les habitants d’Aï dans la campagne, dans le désert, où ils l’avaient poursuivi, et qu’ils furent jusqu’au dernier passés au fil de l’épée, tout Israël revint vers Aï et la frappa du tranchant de l’épée.
25 Il y eut au total douze mille personnes tuées ce jour–là, hommes et femmes, tous gens d’Aï. 26 Josué ne retira point sa main qu’il tenait étendue avec le javelot, jusqu’à ce que tous les habitants aient été dévoués par interdit.
27 Seulement Israël garda pour lui le bétail et le butin de cette ville, selon l’ordre que l’Eternel avait prescrit à Josué. »

Un nouveau départ

Il est bon de s’arrêter dans notre marche spirituelle et de faire le point de temps en temps. Cela nous permet de voir si Dieu est toujours avec nous, à nos côtés. Si en cours de route on s’en est pas éloigné.
Tant qu’il y aura péché dans notre vie Dieu nous résistera. Il faut régler notre péché avec le plus grand sérieux.

Psaume 32/3 à 5 : «  Tant que je me suis tu, mes os se consumaient, Je gémissais toute la journée ;
4 Car nuit et jour ta main s’appesantissait sur moi, Ma vigueur n’était plus que sécheresse, comme celle de l’été. –– Pause.
5 Je t’ai fait connaître mon péché, je n’ai pas caché mon iniquité ; J’ai dit : J’avouerai mes transgressions à l’Eternel ! Et tu as effacé la peine de mon péché. »

Si nous laissons le péché régner dans nos vies, nous nous exposons, nous exposons notre famille, notre Eglise. Nous empêchons Dieu de nous faire entrer dans ses projets divins, dans les conquêtes pour notre vie.
Une fois le péché réglé, ils pourront continuer la conquête. Tout de suite Dieu va se mettre de nouveau à parler à Josué :

Josué 8/1 : « L’Eternel dit à Josué : Ne crains point, et ne t’effraie point ! »

Lorsque le péché n’est pas réglé devant Dieu, Dieu est sévère à notre égard, nous nous dirigeons vers la défaite. Lorsque nous réglons le péché devant Dieu, Il manifeste à notre égard son pardon et nous encourage toujours.

Il ne faut pas avoir peur de mettre le péché en plein jour et de l’éradiquer au milieu de nous. C’est en faisant ainsi que nous pourrons continuer à être un peuple de vainqueurs.

Le bâton de Moïse ou le javelot de Josué

Le bâton de Moïse

Dieu a envoyé Moïse en Egypte avec un bâton, cela symbolise la marche par la foi.
Exode 4:2 : «  L’Eternel lui dit : Qu’y a–t–il dans ta main ? Il répondit : Une verge. »

Le bâton et le peuple :
Le bâton qui servira de signes :
Exode 4/30+31 : «  Aaron rapporta toutes les paroles que l’Eternel avait dites à Moïse, et il exécuta les signes aux yeux du peuple.31 Et le peuple crut. Ils apprirent que l’Eternel avait visité les enfants d’Israël, qu’il avait vu leur souffrance ; et ils s’inclinèrent et se prosternèrent. »

Le bâton et Pharaon :
Le bâton qui servira de jugement sur l’Egypte :
Exode 7:10 : «  Moïse et Aaron allèrent auprès de Pharaon, et ils firent ce que l’Eternel avait ordonné. Aaron jeta sa verge devant Pharaon et devant ses serviteurs ; et elle devint un serpent. »

Le bâton et la mer rouge :
Le bâton qui servira à franchir les obstacles :
Exode 14:16 : «  Toi, lève ta verge, étends ta main sur la mer, et fends–la ; et les enfants d’Israël entreront au milieu de la mer à sec. »

Le bâton devant Amalek :
Le bâton de la prière de la foi :
Exode 17:9 : «  Alors Moïse dit à Josué : Choisis–nous des hommes, sors, et combats Amalek ; demain je me tiendrai sur le sommet de la colline, la verge de Dieu dans ma main. »

Le javelot de Josué

C’est le moment pour Josué de quitter le bâton de Moïse pour brandir le Javelot. Trop souvent nous connaissons des échecs parce que nous avons plus confiance dans les méthodes du passé que dans la parole révélée par Dieu pour notre génération. Aucune méthode n’est efficace, pas plus les nouvelles que les anciennes. Pour accomplir l’œuvre de Dieu, ce qu’il nous faut c’est être attentif à ce que Dieu veut nous révéler pour notre temps, pour le terrain sur lequel nous sommes.
Que la Parole ne soit pas rare pour notre génération, mais plutôt abondante.

Josué 8:18 : «  L’Eternel dit à Josué : Etends vers Aï le javelot que tu as à la main, car je vais la livrer en ton pouvoir. Et Josué étendit vers la ville le javelot qu’il avait à la main. »

Josué 8:26 : «  Josué ne retira point sa main qu’il tenait étendue avec le javelot, jusqu’à ce que tous les habitants aient été dévoués par interdit. »

Ce javelot dans la main de Josué signale que le peuple est dans le combat spirituel. Il prend autorité sur cette ville d’Aï. Par la Parole révélée, prenons nous aussi autorité sur notre génération, sur notre pays, sur notre ville.

Josué exerce cette autorité spirituelle qu’il avait perdue. Le diable essaiera toujours de nous faire perdre notre autorité en nous poussant à la désobéissance, au péché.
Il n’y aura pas de victoire sans combat. Il nous faut entrer pleinement dans le combat spirituel. Quelqu’un disait : « Si vous voulez marcher sur l’eau, il vous faudra quitter la barque ». ALORS, ALLONS AU COMBAT !

1 Timothée 6:12 : «  Combats le bon combat de la foi, saisis la vie éternelle, à laquelle tu as été appelé, et pour laquelle tu as fait une belle confession en présence d’un grand nombre de témoins. »

2 Timothée 4:7 : «  J’ai combattu le bon combat, j’ai achevé la course, j’ai gardé la foi. »

Colossiens 2:1 : «  Je veux, en effet, que vous sachiez combien est grand le combat que je soutiens pour vous, et pour ceux qui sont à Laodicée, et pour tous ceux qui n’ont pas vu mon visage. »

Ephésiens 6:12 : «  Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes. »

PAR LA FOI PRENONS LES ARMES ET ALLONS AU COMBAT. MÊME SI DANS LE PASSÉ NOUS AVONS COMMIS DES ERREURS. TIRONS PROFIT DES EXPERIENCES LES PLUS CUISANTES ET FAISONS UNE ANALYSE PROFONDE POUR NOUS JETER AUX PIEDS DU MAÎTRE AFIN DE CONFESSER NOS FAIBLESSES ET REPRENONS COURAGE POUR COMBATTRE DE NOUVEAU.
QUE DIEU VOUS BÉNISSE !

Commentaires
Ajouter un nouveauRechercher
Ecrire un commentaire
Nom:
Website:
Titre:
 
 
Security Image
Saisissez le code que vous voyez.

Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved.

 
< Précédent   Suivant >
©Eglise Source de Vie -Février 2008